Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 10:12

Meilleurs Vins Bio@

Les guide de Jean Marc CARITE des bonnes adresses du VIn Bio 2011 - 2012 est arrivé jusqu'à la maison, malgré neige, pluie, verglas et les arrêtés préfectoraux capables de tout bloquer hors intempérie... Voici ce qui est écrit:

 

Champagne Extra-Brut, cuvée SAGESSE ♥ ♥ ♥ ♥

SO2 total <35, libre: 8 à 10


"Ouverture franche, collerette tranquille, bulles fines sur un or scintillant.

Nez sans agressivité de pomme verte, agréable avec une relative vivacité.

En bouche, sa fraicheur fruitée tapisse gentiment avec une agréable minéralité, évolue avec une élégante ampleur aérienne.

De la profondeur pour cet extra-brut qui conjugue le minéral et l'aérien.

Très convaincant et prix intéressant"

 

Champagne Rosé, cuvée TOLERANCE ♥ ♥ ♥ ♥

SO2 total <35, libre: 8 à 10

 

"Ouverture franche, collerette persistante, bulles fines et nombreuses sur un rosé clair lumineux à reflets gris.

Nez sans agressivité, agréablement fuité cerise, frais et élégant.

En bouche, la fraicheur fruitée élégante tapisse bien.

Evolue sur le fruité avec ampleur, belle persistance aérienne.

Très agréable rosé brut, sans trop, au superbe fruité élancé.

Un champagne d'apéritif et de repas, à savourer pour lui-même dans les grands moments.

Du bel ouvrage au remarquable fruité cerise."

 

Champagne Blance de Noir, vieilles vignes, Extra-Brut, cuvée HARMONIE 2005   ♥ ♥

SO2 total <30, libre < 8

 

"Ouverture franche, collerette élégante, bulles fines, or clair scintillant.

Nez pommé, boulangé, sans agressivité.

En bouche, la fraîcheur tapisse bien sur ses arômes, avec de l'ampleur.

Belle persistance sur le pommé.

De l'ampleur pour ce 2005,

presque de l'épaisseur pour ce champagne d'apéritif et de repas.

Voire, à le boire pour lui-même un peu frais: un extra-brut qui a du coffre."

 

Coteau Champenois rouge, CONFIANCE   ♥ ♥

SO2 total: 40, libre: 12

 

"Carmin limpide et lumineux.

Nez fruité, élégant, riche avec des notes de cuir, fumé et de sous-bois.

En bouche, de la souplesse agréablement fruitée sur des tanins sympathiques et de l'alcool, sans plus.

Bonne persistance sur une agréable astringence tannique.


Un vin d'exception à tout point de vue.

Bel ensemble résultat d'une savante alchimie (privilège champenois des assemblages).

Il faut s'y arrêter, en parler.

 

On pourra le boire un peu frais pour estomper son astringence comme le retrouver assoupli d'ici 2 à 4 ans.

A savourer pour lui-même ou sur des fromages chauds et, surtout, en excellente compagnie !

Attention (comme souvent sur ce type de vin champenois) : seulement 1000 bouteilles, à réserver !"

 

Signalé:

"Que voilà une excellente recrue pour la bio !

A la démarche très intéressante aussi.

Franck PASCAL a pu constater dans le monde militaire les risques sanitaires de l'utilisation des produits chimiques (par exemple pour leur usage bactériologique) ce qui l'a convaincu, revenu sur terre ferme et agricole, d'expérimenter des pratiques resppectueuses de l'avenir des humains et de la planète."

 

 


 


 


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Cave à vin 20/02/2015 08:07

Merci pour ces bonnes adresses à essayer. Les amateurs de vin bio y trouveront leur compte. Peut être sauriez vous m'éclairer sur un sujet concernant justement les vins bios. Se conservent il plus facilement que les autres vins ? Et comment les conserver ? A température ambiante ou dans les mêmes conditions que les autres ? Peut on les mettre dans une cave de vieillissement par exemple sans craindre que la liqueur ne se dégrade trop vite ? Bref, je comme à m'y intéresser et j'aimerais bien avoir des réponses claires. Merci.

PASCAL 20/02/2015 08:14

En fait, je crois que tous les vins bio ne se valent pas, comme pour les vins non bio. Il m'est impossible de répondre de manière générale à celà. Pour la liqueur, résoudre la question est simple: il suffit de trouver des champagnes naturellement équilibrés sans dosage et comme ça, pas de souci avec la liqueur ! ;-) Pour le potentiel de garde, il est de plus en plus évident pour nous que ce qui prime est lié à l'énergie vitale de la vigne au moment de la cueillette et à une oenologie qui préserve cette vitalité.

Vers une nouvelle viticulture


En Champagne, chaque vigneron et chaque maison a son savoir-faire, son idéal en matière de méthode culturale, ses secrets de vinification, et ses cuvées à proposer. En ce sens, notre approche est particulière.

La recherche poussée à tous les niveaux pour créer de grands vins inimitables vient du fait que j'ai suivi un parcours atypique. Ingénieur de formation, j'ai décidé de revenir sur le domaine familial suite à un tragique accident de mon jeune frère. J'y ai appris une chose primordiale: la vie n'a pas de prix... et c'est une des raisons pour lesquelles je cherche à préserver le mieux possible la vie qui s'installe dans mes vignes, mais aussi celle des personnes qui travaillent avec nous; et celle des consommateurs qui nous permettent de gagner l'argent nécessaire pour continuer dans notre voie.

C'est après avoir fait mon service militaire dans le génie et y avoir appris le mode d'action des toxiques  de combats sur l'homme que j'ai voulu faire une formation pour comprendre comment travailler la vigne. C'est en 1996 et 1997 que j'ai pris conscience - lors de cet apprentissage - que les modes d'entrée des pesticides dans le corps des ravageurs est le même que celui des gaz de combats mis au point pour les militaires. Je me suis rapidement demandé en quoi des biocides pouvaient être inoffensif à moyen terme sur l'homme...

En 1998, j'ai commencé par supprimé les insecticides, les désherbants, les engrais et les anti-botrytis. Puis, un jour, mon père m'a transmis une parcelle de pinots noirs qui était systématiquement ravagée par le mildiou. C'est cette vigne que j'ai dès lors cultivé sans pesticide. Je me suis dit que si la bio réussissait là, ça marcherait partout. Dès la première année, le pari était réussi. Je n'ai pas mis longtemps à déployer ces méthodes culturales sur mon vignoble. C'est en 2002 que le domaine a vu ses premières préparations biodynamiques. La biodynamie est une culture biologique améliorée par l'application de soins énergétiques.

L'énergétique est arrivée sur notre domaine par cette grande porte. Depuis, nous continuons à explorer ce très vaste domaine en perpétuelle évolution. De nouvelles possibilités sont testées chaque année pour aller encore plus loin. Le but est d'aider la nature à renaître après 20 à 30 ans de destruction systèmatique et savamment organisée par les pesticides; mais aussi de lui permettre d'évoluer dans un monde qui bouge vite.

Ainsi, outre la biodynamie, nous testons l'homéopathie, les dynamisations de plantes, d'autres techniques énergétiques, les huiles essentielles; et d'autres choses qui risqueraient d'être qualifiées d'ésothériques (géobiologie par exemple); mais nous assumons nos choix et acceptons de le révéler sur notre blog. Avec quelques années de recul, je sais que les possibilités de ces "techniques" dépassent notre imaginaire.

Recherche