Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 07:57

CHAMPAGNOTHEQUE.jpg

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Salons - dégustations
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 14:02

Bon, cette fois, je décide d'en parler sur mon blog et je porte plainte contre X.

Je commence à en avoir marre de subir ce type de harcèlement hebdomadaire.

Ce midi, un éleveur de CHAUMUZY m'appelle pour me signaler le sacage d'une parcelle au lieu dit LA POTERNE.

 

"La vigne est par terre, les fils d'amarre, lieurs et palisseurs ont été coupés à plusieurs places", me dit-il.

 

Les gendarmes sont venus constater que les fils ont été sectionnés par une pince ou une tenaille.

 

 

vandalisme 19 juillet 2011

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans A la vigne
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 06:20

Piégé par l'herbe, je suis à la recherche de 3 à 4 personnes pour nous aider à passer la tondeuse et la débroussailleuse.

Si vous avez une quinzaine de jours disponibles ou si vous connaissez des jeunes sportifs motivés, faites-nous signe !

Merci,

Franck

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans A la vigne
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 17:15

chambers street wines

 

What's New in Champagne?

What does it mean to go beyond grower Champagne, to cultivate a more “natural” Champagne section, without being dogmatic or sacrificing the playful charm that makes Champagne such a compelling beverage? This is a region associated with large scale production “houses,” negociants, wealth, opulence, method over terroir, etc... How do we find farmers in Champagne who share our own ideals of healthy vineyards, farmed without herbicides and pesticides, cellars free of commercial yeasts in which the grower makes his or her wine with minimal manipulation? How do we find growers who believe that Champagne begins in the vineyard and is merely carried to its delicious conclusion in the cellar? Currently, we are fortunate to be able to experience a new wave of Champagne growers taking the challenge of making Champagne organically and biodynamically to the next level. Franck Pascal of Basilieux-sous-Chatillon in the Marne, for example, began to detest chemicals during a stint in the army. When he returned to the vineyard, he rejected all chemical treatments and eventually began farming biodynamically, an especially difficult feat in the humid Marne Valley. Living, chemical-free soil helps Pascal’s vines to soak up needed micro-nutrients through the roots. There’s biodiversity in his vineyards; they were beautiful even in January next to the desolate, sprayed vineyards of his neighbors.  -msb
Click here to read this article on our web site

 

Items Mentioned in this Article:

 
Champagne
Pascal, Franck 2005 Champagne Extra Brut Harmonie

This is Frank Pascal's 100% Pinot Meunier Champagne. It's an extremely elegant example of Meunier that shows this vigneron's light-handed touch. The wine offers more fruit than some other Meunier Champagnes such as Bedel (a classic in my book), mingling with the earthy, mushroom-y quality that gives wines based on this grape their charm. The dosage (less than five grams) is done using cane sugar and the wine is fermented entirely with indigenous yeast. Franck Pascal's wines have not been imported before and these examples of his efforts are admirable. -msb

Pascal, Franck NV Champagne Brut Nature Sagesse

Franck Pascal farms four hectares of vineyards in the Vallee de la Marne; he works biodynamically, which is extremely unusual in Champagne. His vineyards are mostly planted to Pinot Meunier on clay soil with small portions of Pinot Noir and Chardonnay. "Sagesse" is almost 60% Meunier and is fermented in stainless steel with 20% wood. This is a gentle and pretty style of Pinot Meunier based Champagne that offers white, fleshy fruits and rocks on the nose. The wine is quite dry but not austere and is an elegant example of the style. -msb

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Revue de presse
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 09:28
Mon compost biodynamique est un compost végétal aidé comme starter de la fermentation par ne petite quantité de fumier de bovin et de fumier de cheval. Ici, j'ai aidé le démarrage de la fermentation en "purifiant" les espèces fermenteuses grâce à l'adjonction de bactéries lactiques que j'ai créé moi-même.
La matière végétale est issue du marc de raisin issu de notre vignoble biodynamique, de BRF réalisé sur le domaine et d'écorces de feuillus (résidus de la filière bois).
Le cycle de compostage suivant son court, c'est maintenant le tour des vers du compost de faire leur travail... on les trouve en bougeant légèrement la surface du tas.

L'élaboration d'un compost végétal sur le domaine demande du temps et de la surveillance, mais il semble constituer une excellente source de nutriments pour la vie des sols. Avec cette matière organique, les micro-organismes trouvent une partie de leur alimentation pour aider la vigne à transformer les éléments du sol en nutriment.

Le compost ne nourrit pas la plante comme le fait un engrais soluble (certifié bio ou non), mais il permet la symbiose entre les micro-organismes de la rhizosphère et les racines de la vigne.

A la différence des engrais solubles qui sont absorbés par la plante directement et la prive de la possibilité d'ajuster son alimentation aux besoins du moment (dépendant du stade végétatif, de la météo passée et à venir), le compost permet à la vigne de piloter certains micro-organismes de sa rhizosphère en fonction de ses besoins nutritionnels du moment. L'emploi de ce type de compost permet à la vigne d'accéder à des oligo-éléments qu'elle ne trouverait pas en présence d'éléments solubles dans l'eau. L'équilibre nutritionnel est très important pour garantir l'équilibre de la plante, sa capacité à synthétiser des auxines de défense et de croissance. Il aide donc à la santé de la vigne et à la qualité gustative du raisin. 

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans A la vigne
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 16:39

elmundovin

 

Elmundovino.com a publié un article sur 4 vignerons de Champagne: Tarlant, Montcuit, Larmandier et nous.

 

 

 

 

Chers lecteurs, voici le lien vers l'article intégral:

http://elmundovino.elmundo.es/elmundovino/noticia.html?vi_seccion=10&vs_fecha=201104&vs_noticia=1301659138

 

Pour la partie qui nous concerne, voici ce qui est écrit:

 

Franck Pascal


La primera impresión que tienes al conocer a Franck Pascal es que estás ante una persona honrada. Si como dicen, la personalidad de una persona se refleja en su vino, este es el mejor ejemplo. Después de después de degustar sus champanes, comprendo por qué no pasan inadvertidos.


Isabelle y Franck Pascal cuentan con un viñedo de 4 hectáreas, de las que el 67% pertenecen a la casta pinot meunier, el 27% a la pinot noir y el 6% a la chardonnay. En los viñedos trabajan la biodinámica y cuentan con un empleado por cada hectárea, y están repartidos en 5 municipios de la ribera derecha del Valle del Marne. La mayoría de los viñedos se encuentran en laderas expuestas al sudeste, sobre distintos suelos de arcilla. Todas las cuvées se comercializan con diferentes dosis de licor de expedición, "de este modo –comenta Pascal-, el producto resultará atractivo para un mayor numero de consumidores". En total, producen tan solo unas 30.000 botellas.


Mientras se dispone a abrir la botella del champán Sagesse, que vamos a degustar, Franck Pascal explica por qué le puso este nombre a esta cuvée: "Cometí un error en el 'assemblage' al mezclar vino de reserva en el vino base destinado a ser un 'millésime', y al comprobar que la mezcla accidental tenía una grandes características, decidí seguir adelante". Pascal es así, un hombre sagaz, un 'vigneron' que ha alcanzado unos champanes con una gran personalidad y que considera que es compatible exprimir la esencia del 'terroir', con la alquimia del 'assemblage'. En el de esta cuvée Sagesse, intervienen un 10% de vino de reserva 2005, un 50% de una cuvée de reserva 2006 y un 40% de vino de la cosecha 2006 (57% pinot meunier, 5% chardonnay y 38% pinot noir). Se comercializa en Brut Nature (0 g/l. de licor de expedición) y en Extra-Brut (3,7 g/l. de azúcar de caña bio).


El Champagne Franck Pascal Cuvée Equilibre Prestige 2002 está elaborado a partes iguales por las tres castas de la región y se comercializa en Brut, con 4,5 g/l. añadidos en el momento del 'degorge'. Ese año es el que se empiezan a constatar en el viñedo los resultados de haber dejado de utilizar en el año 1998 herbicidas, anti-botrytis, fertilizantes e insecticidas químicos. Es el año en el que empieza la nueva era biodinámica para Franck Pascal. Un champán en el que predomina la opulencia de la uva madura, con el carbónico muy bien integrado y con agradables sensaciones aromáticas, con un final austero que le confiere más estructura y vinosidad.


Harmonie Blanc de Noirs Millésime 2005 es un champán 100% pinot meunier de viejas viñas de terruños que van de la arcilla al calcáreo duro. El Quinte-Essence Millésime 2004 es un champán sorprendente. De un estilo amplio y potente, sabroso y cremoso en boca, con una buena estructura en cuanto a acidez, longitud y un final elegante. El trabajo en la viña fue profundizar en los suelos con el fin de obtener esta mineralidad que aligera la boca, al mismo tiempo que la refresca, sin dejar de notar esa agradable presencia frutal. 25% pinot meunier, 60% pinot noir y 15% chardonnay componen el 'assemblage' de esta cuvée. Franck Pascal también elabora el Confiance, un Coteau Champenois tinto con un ensamblaje de pinot noir de 2007 (20%), pinot meunier de 2007 (20%) y pinot meunier 2008 (60%).

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Revue de presse
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 16:01

Deplacements 1060

 

Un séjour très agréable "Aux Portes de la Nuit".

Le gite du passant tenu par Olivia, idéalement situé sur le Square St-Louis, à deux pas de St Denis, de Ste Catherine et du quartier d'affaires m'a hébergé durant 4 nuits. 

Les petits déjeuners font sensation.

N'ayant jamais travaillé dans la restauration, elle déclare:

"C'est quand on est dans l'eau qu'on apprend à nager.
J'ai tout appris ici !"

Pour information, ce gîte et la maison sont à vendre... donc si vous souhaitez vous installer à une place centrale de Montréal et reprendre l'activité chambre d'hôtes, c'est le moment :-)

Attention, le niveau est sérieux: 4 soleils !
www.auxportesdelanuit.com

Cet agréable séjour m'a permis de rencontrer André BAILLARGEON et Michel DESLAURIERS, de la société d'import Anthocyanes.

A peine arrivé, je participais à un Cours à l'Ecole Hotelière de Montréal avec un public averti et ouvert sur le Champagne, curieux sur la biodynamie... une rencontre passionnante.


Ce séjour fût l'occasion de faire connaissance et de faire de nombreuses rencontres professionnelles à Montréal:

Deplacements 1056

Le Leméac, un beau restaurant dont voici une partie de la vitrine ci-dessous. 

Deplacements 1055

 Je n'ai pas de photo "Des Cavistes" ni des "3 petits bouchons".
Ici, une vue partielle de PULLMAN :-))

Deplacements 1059

Puis nous sommes allés au Cercle pour un diner-présentation à Québec:

Deplacements 1061

Enfin, j'ai participé à un cours de Jean BEAUDIN à l'Ecole Hôtelière des Laurentides 
afin de faire déguster 4 champagnes issus de la biodynamie.

Deplacements-1075.jpg 

Un séjour à la fois court et intense où la dimension humaine des personnes rencontrées fût encouragente !
Ce fût un plaisir de participer à l'aura de la viticulture champenoise, de ses terroirs, cépages et climats et de leur expression;
tout en expliquant l'importance d'une approche biodynamique à la vigne et au chai.

Enfin, la rencontre de Nadia hier soir fût une agréable surprise.
Au revoir chère province de Québec ! 

Merci à mes guides, dont André BAILLARGEON et Michel DESLAURIERS !

 

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Salons - dégustations
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 12:01

 

Truffiere05

 

 

Je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager cette belle adresse gastronomique parisienne !

 

J'ai eu le bonheur de déjeuner dans ce restaurant étoilé l'été dernier et je suis content de constater que le même enthousiasme et le même dynamisme persiste.

 

Au fil des saisons, Jean Christophe RIZET, originaire de Bourgogne s'inspire des produits du monde afin de les associer à une cuisine gastronomique Française, créative, aux saveurs subtiles et aromatiques.

 

 

Truffiere03

 

Le menu du marché, servi tous les midis (sauf dimanche et lundi) montre le savoir faire de la brigade et  la tendance du restaurant. Il change chaque semaine.

 

Je n'en dis pas d'avantage ! Bonne découverte !

 

www.latruffiere.com

 

 

 

dessert poire dashi

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Emotion
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 20:37

J'ai eu la chance de me procurrer cet ouvrage écrit par Francis CHABOUSSOU, chercheur à l'INRA et de le lire à plusieurs reprises avant de passer en bio puis en biodynamie.

C'est une chance pour tout vigneron qui souhaite obtenir des raisins sains et de qualité de pouvoir comprendre comment les plantes sont malades des pesticides. En paralèlle, l'auteur montre les effets positifs du cuivre, du soufre et des oligo-éléments sur la santé de la plante, son équilibre et la régulation de ses métabolismes.

C'est un ouvrage que tout étudiant et tout producteur devrait lire pour comprendre l'importance de ses actes sur le devenir de sa récolte et de ses vins.

 

Aujourd'hui, il est de nouveau édité et disponible grâce aux éditions UTOVIE.

Chers collègues, vous n'avez plus d'excuse pour bien faire !

A vous de jouer !

 

Bonne lecture !

 

Voici la présentation du livre:

 

 

plantesmaladespesticides

 

 

 

EDITIONS D'UTOVIE

Vient de paraître
collection Alternatives écologiques
dirigée par Jean-Marc Carité

Les plantes malades des pesticides
par Francis Chaboussou

nouvelle préface : François Veillerette
complément : Georges Toutain

Les effets négatifs des pesticides sur les plantes cultivées peuvent aller
nettement au-delà des conséquences d’un bouleversement des écosystèmes.
Francis Chaboussou (qui fut directeur de recherche et directeur de station de
l’INRA) démontre ici, et ce fut une première, que c’est la physiologie même de la
plante cultivée qui est perturbée par les pesticides, la rendant plus vulnérable aux
agresseurs. Il montre que le recours massif aux pesticides crée des fragilités chez
les plantes… qui vont conduire à augmenter encore plus l’usage de ces toxiques
pour tenter de réduire les nouveaux dégâts causés par cette fragilité.
On a ici la meilleure illustration possible du véritable cercle vicieux dans
lequel nous a conduit l’agriculture intensive depuis 60 ans, s’appuyant, pour tenter
de pallier les déséquilibres qu’elle engendre inévitablement, sur la béquille chimique illusoire des pesticides.

François Veillerette
(MDRGF : Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures)

Francis Chaboussou, chercheur (atypique) à l’INRA pendant près de cinquante ans, établit sa théorie, la trophobiose selon
laquelle tout parasite ne devient virulent que s’il rencontre dans la plante les éléments nutritionnels qui lui sont nécessaires.
Révolutionnaire, car il prouve, dès 1970 et en pleine hégémonie des traitements chimiques, que ces derniers, au contraire des idées émises,
contribuent à développer dans la plante ces éléments qui permettent aux champignons, acariens, insectes, virus et autres bactéries d’y
proliférer… Visionnaire car, a contrario du credo « moderniste » de cette époque, il démontre également que seule l’agriculture biologique
peut assurer l’équilibre écologique interdisant aux parasites latents de devenir nuisibles…
(photos de couverture : MDRGF)

ISBN / EAN : 9782868199324
304 pages (format (15,5 x 23,5)
prix public ttc : 21 E

Diffusion :
Vente par correspondance : 25€ franco de port à
Diffusion Différente, Utovie, 40320 BATS (France)
Et sur : www.utovie.com
Librairies France : Soleils Tél. (01 45 48 84 62)
Belgique : Nature & Progrès (Tél. 2 761 12 12)
Autres réseau et pays : Diffusion Différente (Tél. 05 58 79 17 93).
Catalogue complet des éditions d'Utovie :
www.utovie.com
(service de presse et visuel sur simple demande : lilas@utovie.com)

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Actualité
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 20:50

Inventaire

 

Ce début d'année est pour moi le momment de compter chaque flacon en cave, chaque bouchon, muselet, étiquette, carton et j'en passe. Ce n'est pas le travail le plus passionnant que je connaisse, mais ça fait parie des missions du vigneron.

Alors, je prends le temps nécessaire pour contrôler tout ce que l'entreprise a en stock.

 

Le point positif, c'est que ça permet de se remémorer en détail toutes les cuvées, tous les tirages tous les assemblages encore en cave. C'est un instant où je peux me dire "cette année, ce vin ci ou ce vin là sera peut-être prêt à la commercialisation".

 

C'est une des difficultés du métier de vigneron: créer des champagnes complets avec un beau potentiel de vieillissement peut parfois se traduire par des difficultés fiancières... et oui, si les vins ne sont pas vendables au moment où nous avons besoin d'argent pour rembourser les énormes emprunts qui pèsent sur l'entreprise, il y a un hic !

 

Alors, dans quelques jours, je saurai combien de bouteilles seront commercialisables à priori pendant cette année 2011. Ensuite, il faudra vérifier par la dégustation que ce sera le cas. Rien n'est encore joué !

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Actualité
commenter cet article

Vers une nouvelle viticulture


En Champagne, chaque vigneron et chaque maison a son savoir-faire, son idéal en matière de méthode culturale, ses secrets de vinification, et ses cuvées à proposer. En ce sens, notre approche est particulière.

La recherche poussée à tous les niveaux pour créer de grands vins inimitables vient du fait que j'ai suivi un parcours atypique. Ingénieur de formation, j'ai décidé de revenir sur le domaine familial suite à un tragique accident de mon jeune frère. J'y ai appris une chose primordiale: la vie n'a pas de prix... et c'est une des raisons pour lesquelles je cherche à préserver le mieux possible la vie qui s'installe dans mes vignes, mais aussi celle des personnes qui travaillent avec nous; et celle des consommateurs qui nous permettent de gagner l'argent nécessaire pour continuer dans notre voie.

C'est après avoir fait mon service militaire dans le génie et y avoir appris le mode d'action des toxiques  de combats sur l'homme que j'ai voulu faire une formation pour comprendre comment travailler la vigne. C'est en 1996 et 1997 que j'ai pris conscience - lors de cet apprentissage - que les modes d'entrée des pesticides dans le corps des ravageurs est le même que celui des gaz de combats mis au point pour les militaires. Je me suis rapidement demandé en quoi des biocides pouvaient être inoffensif à moyen terme sur l'homme...

En 1998, j'ai commencé par supprimé les insecticides, les désherbants, les engrais et les anti-botrytis. Puis, un jour, mon père m'a transmis une parcelle de pinots noirs qui était systématiquement ravagée par le mildiou. C'est cette vigne que j'ai dès lors cultivé sans pesticide. Je me suis dit que si la bio réussissait là, ça marcherait partout. Dès la première année, le pari était réussi. Je n'ai pas mis longtemps à déployer ces méthodes culturales sur mon vignoble. C'est en 2002 que le domaine a vu ses premières préparations biodynamiques. La biodynamie est une culture biologique améliorée par l'application de soins énergétiques.

L'énergétique est arrivée sur notre domaine par cette grande porte. Depuis, nous continuons à explorer ce très vaste domaine en perpétuelle évolution. De nouvelles possibilités sont testées chaque année pour aller encore plus loin. Le but est d'aider la nature à renaître après 20 à 30 ans de destruction systèmatique et savamment organisée par les pesticides; mais aussi de lui permettre d'évoluer dans un monde qui bouge vite.

Ainsi, outre la biodynamie, nous testons l'homéopathie, les dynamisations de plantes, d'autres techniques énergétiques, les huiles essentielles; et d'autres choses qui risqueraient d'être qualifiées d'ésothériques (géobiologie par exemple); mais nous assumons nos choix et acceptons de le révéler sur notre blog. Avec quelques années de recul, je sais que les possibilités de ces "techniques" dépassent notre imaginaire.

Recherche