Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 18:12
couverture-rvf-decembre-2009-blogJ'ai été très honoré dans le dossier de la Revue du Vin de France de Décembre 2009 en trouvant 3 de nos millésimes cités parmi les "200 cuvées de légendes toujours en vente" "pour faire pétiller les fêtes".

Vous y trouverez notre cuvée PRESTIGE 2003, aujourd'hui épuisée. Nous avons fait participer deux autres millésimes: 2002 et 2005.

Ces deux millésimes ont été donnés à déguster en avant-première, car elles n'étaient pas commercialisées à l'époque. C'est avec hésitation que ces champagnes millésimés ont participé, car, lorsqu'on fait déguster de tels millésimes trop tôt, le vin n'est pas encore à son maximum. La conséquence pourrait être que le vin soit écarté de la sélection puisque dans ces conditions, la note est souvent sous estimée.

Aussi, je suis très content de voir ces deux bébés en devenir tenir leur place dans cette sélection. Je sais interieurement qu'ils sont loin d'avoir dévoilé tout leur potentiel et qu'ils seront de bonnes surprises pour les amateurs de bulles dans les mois qui viennent.

2002 et 2003 contenaient chacun environ un tier de Pinot Meunier, Pinot Noir et Chardonnay. Le 2005 est la Cuvée Harmonie, blanc de noir 100% Pinot  Meunier vieilles vignes.

Je fais suivre brièvement, quelques images pour reprendre ce qui est écrit dans le dossier. Bonne lecture, et accessoirement, bonne dégustation chez nos amis cavistes !





Prestige-2003-RVFDec2009

Prestige-2002-RVFDec

Harmonie-2005-RVFdec2009





























Partager cet article

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Benoît 09/03/2010 17:06


Bravo pour votre blog que j'ai découvert au hasard de mes lectures pleines de bulles sur le web. J'espère avoir l'occasion lors d'un des mes prochains voyages en Champagne de goûter vos cuvées.


Lefebvre David 24/02/2010 22:05


Si la RVF se met à distinguer les vins de grande minéralité, rien ne va plus... Franck
Bon, ce qui me rassure c'est que Bollinger et Jacquesson sont en couverture...

EN Champagne plus que toute autre appellation, les exigences en qualité de viticulture devraient être les plus contraignantes. Car le vin subit une minéralisation supplémentaire.

Or il se passe tout le contraire : comme la vendange se base sur des critères technonologiques : l'acidité, le vignoble réalise des rendements technologiques, avec toutes les erreurs agronomiques
qui en ont découlé.

David Lefebvre


Hector Arbane 24/02/2010 14:59


Bonjour !
Bravo pour votre champagne et votre passion !
Je viens de rédiger un article sur le champagne bio et biodynamique, et j'ai placé votre nom et votre lien dans l'un des paragraphes de l'article : http://www.choisir-son-champagne.com/type-champagne/biodynamie_champagne-bio_environnement/
Au plaisir de boire vos bulles !
Bien champagnement ! ;)


Vers une nouvelle viticulture


En Champagne, chaque vigneron et chaque maison a son savoir-faire, son idéal en matière de méthode culturale, ses secrets de vinification, et ses cuvées à proposer. En ce sens, notre approche est particulière.

La recherche poussée à tous les niveaux pour créer de grands vins inimitables vient du fait que j'ai suivi un parcours atypique. Ingénieur de formation, j'ai décidé de revenir sur le domaine familial suite à un tragique accident de mon jeune frère. J'y ai appris une chose primordiale: la vie n'a pas de prix... et c'est une des raisons pour lesquelles je cherche à préserver le mieux possible la vie qui s'installe dans mes vignes, mais aussi celle des personnes qui travaillent avec nous; et celle des consommateurs qui nous permettent de gagner l'argent nécessaire pour continuer dans notre voie.

C'est après avoir fait mon service militaire dans le génie et y avoir appris le mode d'action des toxiques  de combats sur l'homme que j'ai voulu faire une formation pour comprendre comment travailler la vigne. C'est en 1996 et 1997 que j'ai pris conscience - lors de cet apprentissage - que les modes d'entrée des pesticides dans le corps des ravageurs est le même que celui des gaz de combats mis au point pour les militaires. Je me suis rapidement demandé en quoi des biocides pouvaient être inoffensif à moyen terme sur l'homme...

En 1998, j'ai commencé par supprimé les insecticides, les désherbants, les engrais et les anti-botrytis. Puis, un jour, mon père m'a transmis une parcelle de pinots noirs qui était systématiquement ravagée par le mildiou. C'est cette vigne que j'ai dès lors cultivé sans pesticide. Je me suis dit que si la bio réussissait là, ça marcherait partout. Dès la première année, le pari était réussi. Je n'ai pas mis longtemps à déployer ces méthodes culturales sur mon vignoble. C'est en 2002 que le domaine a vu ses premières préparations biodynamiques. La biodynamie est une culture biologique améliorée par l'application de soins énergétiques.

L'énergétique est arrivée sur notre domaine par cette grande porte. Depuis, nous continuons à explorer ce très vaste domaine en perpétuelle évolution. De nouvelles possibilités sont testées chaque année pour aller encore plus loin. Le but est d'aider la nature à renaître après 20 à 30 ans de destruction systèmatique et savamment organisée par les pesticides; mais aussi de lui permettre d'évoluer dans un monde qui bouge vite.

Ainsi, outre la biodynamie, nous testons l'homéopathie, les dynamisations de plantes, d'autres techniques énergétiques, les huiles essentielles; et d'autres choses qui risqueraient d'être qualifiées d'ésothériques (géobiologie par exemple); mais nous assumons nos choix et acceptons de le révéler sur notre blog. Avec quelques années de recul, je sais que les possibilités de ces "techniques" dépassent notre imaginaire.

Recherche