Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2007 4 01 /02 /février /2007 14:04

Voici ce qu'on peut lire sur les OGM dans la liste ACTA Informatique:

"Quand aux OGM, si l'intérêt de ceux de la première génération peut être discuté, je crois que ceux de seconde génération vont nous étonner (gazette du 18 janvier)
Bien que je sois d’accord avec vous, il faudrait peut-être accepter de comprendre comment la R&D privée fonctionne ou ne fonctionne pas !!! Si l’industrie privée des phytosanitaires n’avait pas inventé cette première génération de Cultures Génétiquement Améliorées, résistantes à un herbicide ou à un insecte spécifique, et fait aucun profit sur cet énorme investissement financier après 12 ans, elle aurait arrêté tous les programmes de Biotechnologie Végétale et il n’y aurait JAMAIS eu de seconde génération d’OGMs ! Les découvertes avancent toujours par étapes et jamais dans l’ordre que l’on aurait préféré ; de plus dans le Privé, on ne peut investir à perte à l’infini … certains gouvernements n’ont pas de problème à le faire ! La découverte du gène résistant au glyphosate et son insertion dans une plante a été une "révolution"… qui a permis de comprendre ces processus et d’inventer les nouvelles technologies dites de seconde génération (par hasard !), mais cela a pris du temps. Personne alors n’aurait pu découvrir les gènes de la résistance à la sécheresse, par exemple … avant d’avoir découvert les gènes RRS et Bt précédents – souvent par hasard … maintenant on s’en rapproche."

( source: http://www.acta-informatique.fr/?d=6675 )

ACTA est une association qui publie notamment un guide sur les produits phytosanitaires... ceux-là même dont on entend parler de plus en plus par les média car ils souillent plus de 90% des cours d'eau. De surcroît, ils sont reconnus pour leur dangerosité (cancers, baisse de la fertilité, destruction du système immunitaire, destrustion du système nerveux, etc). Je raccourci, c'est pour planter le décors.

Voici la réponse que j'ai faite à la liste ACTA Informatique, car il va bien falloir que quelqu'un l'ouvre un jour sur ce sujet épineux des OGM:

"Warf, warf, warf !!!
Je me marre!!!!
Depuis quand laisse-t-on conduire une voiture à un enfant de 2 ans car il a compris par hasard comment marche le clignottant ????

"Warf, warf, warf !!!
Je me marre encore plus !!!!
C'est tellement risible de justifier la création des OGM Nième génération par l'ignorance sur le sujet que je vais mourrir de rire!
Comme pour l'enfant de deux ans, il va falloir un accident pour que nos apprentis Naturologues comprennent qu'il est plus sage de savoir comment marche l'ADN avant de vouloir le piloter.
Ces apprentis ont une longueur de retard sur l'enfant de 2 ans, car l'enfant sait qu'une voiture sert à se déplacer. Déjà qu'ils n'ont pas compris à quoi sert l'ADN, ils veulent en plus le modifier.
C'est bien triste de faire tant d'études pour finir si ignorant!

Là, je ne marre plus, car l'accident, c'est tout le monde qui va le prendre dans la tonche ! Si encore il n'y avait que ceux qui créaient ces "monstruosités" (monstres que la nature ne saurait ni ne voudrait créer) qui en faisaient les frais, ce ne serait que justice... mais là, avec ces nouveaux êtres incontrolables, on va tous y passer (de la forme de vie unicellulaire à l'homme).

Bravo messieurs, continuer à gaspiller les deniers des contribuables pour nous faire tous crever au lieu de dépenser cet argent à apporter les soins dont la Nature a besoin.

Si je fais quelquechose de mal un jour, nous aurons au moins tout le loisir de débattre de ce sujet en enfer.
Bien à vous,
Franck

P.S. Ca ne vous suffisait pas de polluer toutes les rivières et notre alimentation avec des cancérigènes ? Il vous faut aller si loin que ça avec les OGM ?
L'extinction de la Vie sur Terre est-elle si urgente que ça ???"

-------------------------------------

Désolé pour ce coup de gueule, mais ça fait du bien de vider son sac de temps en temps. Il serait temps que nos "scientifiques" ouvrent les yeux. Sur ce, bon mois de Février :-)

Quand j'y pense, heureusement que je me suis arrêté à Bac+5 !


Partager cet article

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Vers une nouvelle viticulture


En Champagne, chaque vigneron et chaque maison a son savoir-faire, son idéal en matière de méthode culturale, ses secrets de vinification, et ses cuvées à proposer. En ce sens, notre approche est particulière.

La recherche poussée à tous les niveaux pour créer de grands vins inimitables vient du fait que j'ai suivi un parcours atypique. Ingénieur de formation, j'ai décidé de revenir sur le domaine familial suite à un tragique accident de mon jeune frère. J'y ai appris une chose primordiale: la vie n'a pas de prix... et c'est une des raisons pour lesquelles je cherche à préserver le mieux possible la vie qui s'installe dans mes vignes, mais aussi celle des personnes qui travaillent avec nous; et celle des consommateurs qui nous permettent de gagner l'argent nécessaire pour continuer dans notre voie.

C'est après avoir fait mon service militaire dans le génie et y avoir appris le mode d'action des toxiques  de combats sur l'homme que j'ai voulu faire une formation pour comprendre comment travailler la vigne. C'est en 1996 et 1997 que j'ai pris conscience - lors de cet apprentissage - que les modes d'entrée des pesticides dans le corps des ravageurs est le même que celui des gaz de combats mis au point pour les militaires. Je me suis rapidement demandé en quoi des biocides pouvaient être inoffensif à moyen terme sur l'homme...

En 1998, j'ai commencé par supprimé les insecticides, les désherbants, les engrais et les anti-botrytis. Puis, un jour, mon père m'a transmis une parcelle de pinots noirs qui était systématiquement ravagée par le mildiou. C'est cette vigne que j'ai dès lors cultivé sans pesticide. Je me suis dit que si la bio réussissait là, ça marcherait partout. Dès la première année, le pari était réussi. Je n'ai pas mis longtemps à déployer ces méthodes culturales sur mon vignoble. C'est en 2002 que le domaine a vu ses premières préparations biodynamiques. La biodynamie est une culture biologique améliorée par l'application de soins énergétiques.

L'énergétique est arrivée sur notre domaine par cette grande porte. Depuis, nous continuons à explorer ce très vaste domaine en perpétuelle évolution. De nouvelles possibilités sont testées chaque année pour aller encore plus loin. Le but est d'aider la nature à renaître après 20 à 30 ans de destruction systèmatique et savamment organisée par les pesticides; mais aussi de lui permettre d'évoluer dans un monde qui bouge vite.

Ainsi, outre la biodynamie, nous testons l'homéopathie, les dynamisations de plantes, d'autres techniques énergétiques, les huiles essentielles; et d'autres choses qui risqueraient d'être qualifiées d'ésothériques (géobiologie par exemple); mais nous assumons nos choix et acceptons de le révéler sur notre blog. Avec quelques années de recul, je sais que les possibilités de ces "techniques" dépassent notre imaginaire.

Recherche