Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 15:20

Au menu aujourd'hui:

- Préparation biodynamique 500P,

- Solarisation de pissenlit.

 

La dynamisation consiste à fixer dans l'eau l'énergie des préparats et les informations des préparats biodynamiques.
L'eau épandue dans nos vignes transmet ces énergies et ces informations au vivant, composé lui aussi de 70% d'eau.

Par cette méthode, tous les êtres vivants sont en raisonnance les uns avec les autres; et ils profitent des énergies qu'on leur apporte.

 

Lidée est d'accompagner la nature en la mettant en raisonnance avec des énergies qu'elle devrait avoir naturellement à sa disposition. 

 

Or, je constate que les plantes cultivées sont souvent coupées d'une partie de leurs énergies vitales, ce qui les fragilise.

Est-ce le résultat de la sélection de l'homme ?

Est-ce dû aux conditions dans lesquelles les plantes sont cultivées ?

Nul ne saurait le dire.

 

L'important est d'aider les plantes à retrouver ces énergies pour leur fortification et leur bien-être.
La 500P est de celles-là, tout comme les autres préparations biodynamiques.

En ce printemps interrompu par 3 semaines d'hivers, je sens qu'il est important de fortifier nos vignes avec les énergies printanières. 

 

Une plante toute indiquée pour celà est le pissenlit.

C'est aussi la plante qu'on utilise au printemps pour nettoyer notre corps au sortir de l'hiver.

Ici, l'idée de cette solarisation est d'apporter l'énergie que le pissenlit accumule dans sa fleur.

Ce sont des énergies printanières dont le bourgeon de vigne a besoin pour s'épanouir.

 

Outre l'aspect climatique, il y a aussi l'aspect de la lumière à compenser.

Comme moi, vous avez pu constater que le temps nuageux et pluvieux nous prive d'une quantité substentielle de lumière naturelle. Nos vignes ont besoin qu'on leur apporte un supplément de lumière pour contrebalancer le déficit; mais pas n'importe laquelle !

 

A cette période de l'année, la propotion de jaune dans le spectre de la lumière visible est accentué.

Le jaune de la fleur de pissenlit porte les énergies printanières et sa couleur est en mesure de renforcer la proportion de jaune à laquelle l'eau dynamise sera soumise. La couleur jaune est une longueur d'onde et l'eau peut "assimiler" cette longueur d'onde de la même manière qu'elle se met à vibrer lorsqu'on la soumet à une note de musique.

 

J'effectue donc la solarisation avant mettre le dynamiseur en route.

Ainsi, je laisse les informations que portent les fleurs de pisenlit se diffuser à l'eau.

Lorsque l'information est passée, je mets le dynamiseur en route en ajoutant progressivement mes 100 grammes par hectare de 500 P. Je laisse bien entendu les fleurs de pissenlit dans le dynamiseur afin que les énergies propres au pissenlit cohabitent avec celles de la 500P.

 

Au bout d'une heure, lorsque la prépartion est prête, on remplit les pompes à dos en cuivre puis on épand manuellement à raison de 30 litres d'eau par ha.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans A la vigne
commenter cet article

commentaires

microneedle skin care system 23/06/2014 13:52

Biodynamically prepared plants have very good medicinal properties. It also lasts very longer and also resists better to weather changes. Now scientists are working on to develop such plants. Solarize dandelion is an example for that. Thanks for sharing this info.

Vers une nouvelle viticulture


En Champagne, chaque vigneron et chaque maison a son savoir-faire, son idéal en matière de méthode culturale, ses secrets de vinification, et ses cuvées à proposer. En ce sens, notre approche est particulière.

La recherche poussée à tous les niveaux pour créer de grands vins inimitables vient du fait que j'ai suivi un parcours atypique. Ingénieur de formation, j'ai décidé de revenir sur le domaine familial suite à un tragique accident de mon jeune frère. J'y ai appris une chose primordiale: la vie n'a pas de prix... et c'est une des raisons pour lesquelles je cherche à préserver le mieux possible la vie qui s'installe dans mes vignes, mais aussi celle des personnes qui travaillent avec nous; et celle des consommateurs qui nous permettent de gagner l'argent nécessaire pour continuer dans notre voie.

C'est après avoir fait mon service militaire dans le génie et y avoir appris le mode d'action des toxiques  de combats sur l'homme que j'ai voulu faire une formation pour comprendre comment travailler la vigne. C'est en 1996 et 1997 que j'ai pris conscience - lors de cet apprentissage - que les modes d'entrée des pesticides dans le corps des ravageurs est le même que celui des gaz de combats mis au point pour les militaires. Je me suis rapidement demandé en quoi des biocides pouvaient être inoffensif à moyen terme sur l'homme...

En 1998, j'ai commencé par supprimé les insecticides, les désherbants, les engrais et les anti-botrytis. Puis, un jour, mon père m'a transmis une parcelle de pinots noirs qui était systématiquement ravagée par le mildiou. C'est cette vigne que j'ai dès lors cultivé sans pesticide. Je me suis dit que si la bio réussissait là, ça marcherait partout. Dès la première année, le pari était réussi. Je n'ai pas mis longtemps à déployer ces méthodes culturales sur mon vignoble. C'est en 2002 que le domaine a vu ses premières préparations biodynamiques. La biodynamie est une culture biologique améliorée par l'application de soins énergétiques.

L'énergétique est arrivée sur notre domaine par cette grande porte. Depuis, nous continuons à explorer ce très vaste domaine en perpétuelle évolution. De nouvelles possibilités sont testées chaque année pour aller encore plus loin. Le but est d'aider la nature à renaître après 20 à 30 ans de destruction systèmatique et savamment organisée par les pesticides; mais aussi de lui permettre d'évoluer dans un monde qui bouge vite.

Ainsi, outre la biodynamie, nous testons l'homéopathie, les dynamisations de plantes, d'autres techniques énergétiques, les huiles essentielles; et d'autres choses qui risqueraient d'être qualifiées d'ésothériques (géobiologie par exemple); mais nous assumons nos choix et acceptons de le révéler sur notre blog. Avec quelques années de recul, je sais que les possibilités de ces "techniques" dépassent notre imaginaire.

Recherche