Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 14:30
     Voilà maintenant 10 ans que nous avons choisi de faire évoluer notre travail à la vigne et dans les vins afin d’élever la qualité du vin. Ceci nous aura demandé courage et persévérance. La reconnaissance obtenue dans le monde du vin nous permet de distribuer nos bouteilles chez de nombreux professionnels, dans plusieurs pays dans le monde. Nous en sommes très fiers.

    Avec un domaine de 3,5 ha de vignes cultivées en bio-dynamie, un employé par hectare, des rendements modérés pour une qualité exemplaire, des vinifications naturelles, nous travaillons pour vous garantir des champagnes de grande personnalité.

    De plus en plus souvent, les amateurs de champagnes nous demandent quels sont les tarifs à la propriété. Je peux tout me permettre aujourd'hui car c'est mon annversaire, alors voici les détails: tout d'abord, nos champagnes sont divisés en deux catégories.

    Première catégorie, les champagnes à boire entre amis, pour passer un bon moment, fêter un évenement familial (diplôme, mariage, etc). Vous savez, ces moments particuliers où le champagne ne doit heurter personne pendant cette journée particulière ?


    La seconde catégorie est plus à réserver aux amateurs, oenophiles, ou gastronomes. Il s'agit de champagnes dont la personnalité est accentuée par un dosage faible, faisant ressortir du même coup la fraîcheur, la franchise, la netteté, la profondeur et la longueur en bouche. Idéal pour les accords mets vins ou repas à thème (champagne et fromages par exemple).


    Voilà, j'espère que les choses sont plus claires pour tous ceux qui nous questionnent continuellement. Sur ce, bonnes fêtes à tous ! Et pour nous, ce sera Cuvée Emeric pour ce soir, ornée de sa médaille d'or "Effervescants du Monde"...

    Tiens, à ce propos, nous avons reçu un mail pour participer au concours "Effervescants du Monde" le jours de la clôture des inscriptions. Comme nous étions absents, nous ne participerons pas à ce concours en 2008. Dommage !

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires

Christian Callec 17/11/2008 17:14

Bonjour très cher Pascal,En ce jour de fête, je tiens à te féliciter doublement:- comme ami que je ne vois hélas pas assez souvent, mais que je n'apprécie pas moins malgré la distance. Un homme de coeur, de passion et de bonne volonté.- comme vigneron, dont j'ai eu la chance d'apprécier à plusieurs reprises les vins, toujours avec grand plaisir. Un vigneron avec une mission, avec beaucoup de charisme et d'enthousiasme (parfois trop, certains ne comprennent pas toujours, comprendront-ils un jour?), un 'petit-jeune' qui est  maintenant devenu grand, un grand vigneron, dans sa vigne et dans sa cave.Bonne fête à toi, à ta famille et pour ton domaine, cher Franck, et je l'espère, à bientôt, somewhere, somehow, sometime... Bien amicalementChristianChroniqueur-ÉcrivainVin & gastronomieInternational Wine JudgeArnhem - NL

Vers une nouvelle viticulture


En Champagne, chaque vigneron et chaque maison a son savoir-faire, son idéal en matière de méthode culturale, ses secrets de vinification, et ses cuvées à proposer. En ce sens, notre approche est particulière.

La recherche poussée à tous les niveaux pour créer de grands vins inimitables vient du fait que j'ai suivi un parcours atypique. Ingénieur de formation, j'ai décidé de revenir sur le domaine familial suite à un tragique accident de mon jeune frère. J'y ai appris une chose primordiale: la vie n'a pas de prix... et c'est une des raisons pour lesquelles je cherche à préserver le mieux possible la vie qui s'installe dans mes vignes, mais aussi celle des personnes qui travaillent avec nous; et celle des consommateurs qui nous permettent de gagner l'argent nécessaire pour continuer dans notre voie.

C'est après avoir fait mon service militaire dans le génie et y avoir appris le mode d'action des toxiques  de combats sur l'homme que j'ai voulu faire une formation pour comprendre comment travailler la vigne. C'est en 1996 et 1997 que j'ai pris conscience - lors de cet apprentissage - que les modes d'entrée des pesticides dans le corps des ravageurs est le même que celui des gaz de combats mis au point pour les militaires. Je me suis rapidement demandé en quoi des biocides pouvaient être inoffensif à moyen terme sur l'homme...

En 1998, j'ai commencé par supprimé les insecticides, les désherbants, les engrais et les anti-botrytis. Puis, un jour, mon père m'a transmis une parcelle de pinots noirs qui était systématiquement ravagée par le mildiou. C'est cette vigne que j'ai dès lors cultivé sans pesticide. Je me suis dit que si la bio réussissait là, ça marcherait partout. Dès la première année, le pari était réussi. Je n'ai pas mis longtemps à déployer ces méthodes culturales sur mon vignoble. C'est en 2002 que le domaine a vu ses premières préparations biodynamiques. La biodynamie est une culture biologique améliorée par l'application de soins énergétiques.

L'énergétique est arrivée sur notre domaine par cette grande porte. Depuis, nous continuons à explorer ce très vaste domaine en perpétuelle évolution. De nouvelles possibilités sont testées chaque année pour aller encore plus loin. Le but est d'aider la nature à renaître après 20 à 30 ans de destruction systèmatique et savamment organisée par les pesticides; mais aussi de lui permettre d'évoluer dans un monde qui bouge vite.

Ainsi, outre la biodynamie, nous testons l'homéopathie, les dynamisations de plantes, d'autres techniques énergétiques, les huiles essentielles; et d'autres choses qui risqueraient d'être qualifiées d'ésothériques (géobiologie par exemple); mais nous assumons nos choix et acceptons de le révéler sur notre blog. Avec quelques années de recul, je sais que les possibilités de ces "techniques" dépassent notre imaginaire.

Recherche