Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A la tête d'un domaine de 7 ha cultivé en Biodynamie en Champagne, Isabelle et Franck PASCAL vous font partager leur vision de la viticulture. Qualité du produit, plaisir gustatif, préservation de l'environnement, travail dans l'intérêt du vivant font partie de leurs valeurs...

Mon bio jardin...

La culture biologique permettrait-elle de nourrir la planète ?

Il y a querelle d'experts en la matière.
D'un côté, il y a ceux qui raisonnent en quantité uniquement. Selon eux, plus le légume est gros, plus on peut nourrir de personnes avec.

Et puis, il y a ceux qui prennent en compte la dimension nutritionnelle. Ils se demandent ce qui nourrit dans ce qu'on mange. Il se trouve que si les quantités de sucre sont assez proches entres les fruits issus des deux modes de culture, les teneurs en anit-oxydants, vitamines et minéraux semblent presque systématiquement à l'avantage de la culture biologique (+40% en moyenne de mémoire avec jusqu'à 3 fois plus d'anti-oxydants et de molécules anticancéreuses dans les produits bio, selon les études !).

Alors, faut-il mieux consommer des fruits et légumes gorgés d'eau et peu nutritifs en grande quantité; ou vaut-il mieux consommer moins de fruits et légumes et apporter plus d'éléments dont notre corps à besoin ??
Tant que les experts ne seront pas d'accord sur ce que signifie pour eux "nourrir la planète", le doute subsistera.
Et je ne prends même pas en compte les résidus de pesticides dans la comparaison, car ce serait déloyal!

Toujours est-il que notre jardin est totallement bio (aidé des préparations biodynamiques + purin d'orties).
Voici quelques photos de ce qu'on peut attendre de quelques pieds de tomates sans OGM car mon oncle récupère ses graines d'année en année pour les ressemer au printemps suivant... voilà ce que ça donne!










Bon, je vous passe les tomates cerises jaunes, c'est encore pire quantitativement...
J'avoue qu'on se régale avec ces toutes ces tomates depuis quelques semaines.
Une seue précaution à prendre avec cette météo pour que ça murisse: faire une 501 toutes les 2 à trois semaines (c'est la même recette que pour les vignes. Ca augmente la photosynthèse et en plus, ça limite les maladies).
On a fait un seul traitement à la bouillie bordelaise et au soufre vers le 20 Août avant de partir en vacances, plus un purin d'ortie en Juin pour aider à la croissance...

Attention, jamais de purin d'ortie sur le feuillage, toujours au sol!

Alors, selon vous, combien ça pèse une tomate bio du jardin en moyenne ?



Et le record de l'année est pour la tomate suivante:



Oui, c'est 817 grammes, sans arrosage en période sèche, sans trucage (même pas d'OGM)...
Certes, ce n'est pas calibré pour être vendu en grande surface; mais ça pose la question: `
peut-on nourrir la planète avec la culture bio si on retire toutes les normes de calibrage qui compliquent inutilement la culture des fruits et légumes ?

En bio, il faut laisser la plante "se vivre" et non pas la contraindre par tout un tas de régelments sur la taille des fruits et des légumes... c'est le seul moyen d'avoir de la vraie qualité sans balancer des hormones sur les cultures...
Une alimentation saine, selon moi, c'est d'abord une alimentation sans poison !



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Amateur des graines de Kokopelli : http://www.kokopelli.asso.fr/ , je cultive mon jardin avec simplement mon compost, mon purin d'orties, mes vers de terre et, de temps en temps, de la bouillie bordelaise, et j'obtiens des résultats similaires en rendement mais surtout en GOUT !
Répondre
C
Quelle belle surprise de voir dans le même blog les mots "vin de champagne" et bio! Je reviendrai.A bientôt,Cathy(Une "voisine", photographe en champagne...)
Répondre
I
Comme t'as probablement vu, je suis aussi en train de me régaler avec les fruits et légumes (bio- sans certification et contrôle) de la maison:-)Par rapport aux monstres sur les derniers photos: chez nous, la variété s'apelle "géante" - succulent, que de la chaire et presque sans pepins - seul b-moll: si on est seule dans un foyer à en manger, une tomate est déjà trop pour la salade quotidienne... c'est pour cela, que je préfère des plus "modestes" en taille, comme la noire de crimé, qui me laisse encore le choix, d'y associer une autre couleur/saveur, pour varier mon plaisir.Bonne préparation de vendangesIris du Sud, où le vent souffle à 85 km/h aujourd'hui - heureusement, que les raisins sont bien accrochés aux souches:-)!
Répondre