Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 06:54
ARTE va diffuser une enquête explosive sur le leader mondial des OGM « Le Monde selon Monsanto » le mardi 11 mars 2008 à 21h00. En "avant première", visualisez quelques secondes de video sur le net...

------

Cette info étant disponible sur http://www.biodyvin.com/index2.php, je cite:

"Mercredi 09 janvier 2008, la Haute Autorité sur les OGM a révélé que le maïs transgénique « MON 810 » commercialisé par la firme Monsanto présentait des risques sanitaires économiques et environnementaux.

Pour ARTE, Marie-Dominique Robin a réalisé un documentaire d’investigation retraçant l’ascension de cet empire américain et de son développement dans les biotechnologies et le contrôle des semences. Certains produits fabriqués par la firme ont fini par être interdits à la vente après avoir pollué la planète et tué ou rendu malades des dizaines de milliers de personnes. A chaque fois, la multinationale a menti, caché ou trafiqué les études montrant leur nocivité ; elle a été poursuivie et condamnée à de lourdes amendes, mais tout cela ne l’a pas empêchée de poursuivre son ascension."

--------

Une info que je juge de la plus haute importance... alors, bonne lecture, ou à vos magnétoscopes !
Comment ça ? C'est déjà dépassé le magnétoscope ? Moi qui pensait que le pouvoir d'achat était en berne :-)))

nti_bug_fck

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck PASCAL - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

clarisse 24/11/2008 14:36


Bonjour, pour ceux qui auraient trouvé ce reportage intéressant, n'hésitez pas a lire le livre qui est, a mon point de vu, bien plus explicatif et qui m'a touché bien plus que le film.
Les images ne sont pas si choc que les « films mentaux » qu'on se fait quand on lit ce livre.
Livre extrêmement touchant.
M.A. ROBIN n'a fait que de compiler des études, faire des interviews, se déplacer sur le terrain et rencontrer les principaux "intéressés" (sauf les "Héros" du live : les dirigeants de Monsanto, qui avaient crainte que ce livre ne leur porte préjudice... comme s'ils avaient besoin de ça!!!).
Travail de recherche de longue haleine j'imagine, mais retranscrit pour nous, pour des personnes qui se questionnent ...
 

LaurentVinature 01/04/2008 23:23

A quand le crime contre l'humanité pour les sociétés,plus j'y pense moins je trouve ça con... @+Laurent 

tchoo 12/03/2008 16:33

Je l'ai vu!je connaissais le problèmepourtant j'ai eu froid dans le dosc'est encore pire que ce je savaiset la complicité des dirigeants américains est un scandale éhonté! tant de mépris pour l'humanité....

Franck PASCAL 17/03/2008 23:29

Bonjour Tchoo.Et oui, nous n'avons pas tous la même valeur :-(Il y aurait probablement des faits plus récents et non moins surprenants à ajouter à ce reportage... il suffit d'attendre: chaque chose arrive en son temps pour qui sait attendre :-)La divulgation de certaines manipulations passées ou à venir est en marche. Dans certains labos de recherche, les langues pouraient se délier prochainement à propos de choses observées mais qui auraient soigneusement été omises (à l'insue de leur plein gré) dans les rapports de recherche... surtout lorsque les tests sur les rats dureraient plus de trois mois (24 mois en l'occurrence).Tout être humain qui a un peu d'amour pour son prochain ne peut continuer de cacher des choses qui conduiraient à des impasses encore plus profondes que celle des pesticides aujourd'hui. Si on n'avait pas tenu les chercheurs sur les pesticides au silence à une époque passée, nous n'en serions pas à ce stade aujourd'hui. Je crois, et l'Histoire nous l'a prouvée, que l'Homme est capable du meilleur même si le risque est grand pour lui lorsque la cause est juste. Patientons donc que d'autres chercheurs osent dire ce qu'ils savent, comme le fait Christian Velot. (http://blogfranckpascal.over-blog.com/archive-11-19-2007.html)

Vers une nouvelle viticulture


En Champagne, chaque vigneron et chaque maison a son savoir-faire, son idéal en matière de méthode culturale, ses secrets de vinification, et ses cuvées à proposer. En ce sens, notre approche est particulière.

La recherche poussée à tous les niveaux pour créer de grands vins inimitables vient du fait que j'ai suivi un parcours atypique. Ingénieur de formation, j'ai décidé de revenir sur le domaine familial suite à un tragique accident de mon jeune frère. J'y ai appris une chose primordiale: la vie n'a pas de prix... et c'est une des raisons pour lesquelles je cherche à préserver le mieux possible la vie qui s'installe dans mes vignes, mais aussi celle des personnes qui travaillent avec nous; et celle des consommateurs qui nous permettent de gagner l'argent nécessaire pour continuer dans notre voie.

C'est après avoir fait mon service militaire dans le génie et y avoir appris le mode d'action des toxiques  de combats sur l'homme que j'ai voulu faire une formation pour comprendre comment travailler la vigne. C'est en 1996 et 1997 que j'ai pris conscience - lors de cet apprentissage - que les modes d'entrée des pesticides dans le corps des ravageurs est le même que celui des gaz de combats mis au point pour les militaires. Je me suis rapidement demandé en quoi des biocides pouvaient être inoffensif à moyen terme sur l'homme...

En 1998, j'ai commencé par supprimé les insecticides, les désherbants, les engrais et les anti-botrytis. Puis, un jour, mon père m'a transmis une parcelle de pinots noirs qui était systématiquement ravagée par le mildiou. C'est cette vigne que j'ai dès lors cultivé sans pesticide. Je me suis dit que si la bio réussissait là, ça marcherait partout. Dès la première année, le pari était réussi. Je n'ai pas mis longtemps à déployer ces méthodes culturales sur mon vignoble. C'est en 2002 que le domaine a vu ses premières préparations biodynamiques. La biodynamie est une culture biologique améliorée par l'application de soins énergétiques.

L'énergétique est arrivée sur notre domaine par cette grande porte. Depuis, nous continuons à explorer ce très vaste domaine en perpétuelle évolution. De nouvelles possibilités sont testées chaque année pour aller encore plus loin. Le but est d'aider la nature à renaître après 20 à 30 ans de destruction systèmatique et savamment organisée par les pesticides; mais aussi de lui permettre d'évoluer dans un monde qui bouge vite.

Ainsi, outre la biodynamie, nous testons l'homéopathie, les dynamisations de plantes, d'autres techniques énergétiques, les huiles essentielles; et d'autres choses qui risqueraient d'être qualifiées d'ésothériques (géobiologie par exemple); mais nous assumons nos choix et acceptons de le révéler sur notre blog. Avec quelques années de recul, je sais que les possibilités de ces "techniques" dépassent notre imaginaire.

Recherche